Rechercher un bien
Accueil

Crédit Immobilier: emprunter sur plus de 30 ans, c'est possible.

13
Mars
Crédit Immobilier: emprunter sur plus de 30 ans, c'est possible.
LCL vient de fortement baisser ses taux d'emprunt pour des prêtes sur 30 ans. Une filiale du Crédit mutuel Akéa propose des prêts sur 35 ans. Objectif ? Reconquérir les primo-accédants, cible très convoité par les banques, dont la part a nettement reculé

Bonne nouvelle pour les jeunes emprunteurs : après s'être recentrées ces trois dernières années sur les prêts à moins de 25 ans, les établissements financiers acceptent de proproser des prêts bien plus longs. "Depuis la fin de l'année 2017, dans un contexte de hausse des prix de l'immobilier, les banques prêtent à nouveau sur plus de 25 ans, y compris sur 30 ans et même 35 ans " explique Sandrine Allonier, de VousFinancer.

Selon nos informations, une banque nationale, LCL en l'occurrence, vient de fortement baisser ses taux sur 30 ans. Les meilleurs profils peuvent obtenir 1,78%. Du jamais vu pour cette duré d'emprunt. "En novembre dernier, les taux sur 30 ans variaient entre 2,4% et 2,8%. Aujourd'hui, ils sont compris entre 1,78% et 2,03%", explique Sandrine Allonier, de VousFinancer. Soit un recul de 0,6 à 0,8 point. Autre exemple: le Crédit foncier communal d'Alsace et de Lorraine, filiale du Crédit mutuel Arkel accorde des prêts sur 35 ans à un taux de 2,55% (hors assurance). Ils représentent pas moins de 15% de leurs offres.

Ces offres sont surtout réservées aux primo-accédants qui profitent de cet allongement des durées pour emprunter davantage, plutôt jeunes - généralement moins de 35 ans - , mais aussi à des actifs, propriétaires de leur logement principal et ne disposant pas de revenus suffisants pour emprunter sur une courte durée. "Le dénut d'année a été très calme en matière de production de crédit. La part des primo-accédants, qui bénéficient moins d'aides publiques pour emprunter, est en recul de 20% chez nous sur les deux premiers mois de l'année", poursuit Sandrine Allonier.

Conséquence: certaines banques ont décidé de se positionner sur cette catégorie très convoitée d'emprunteurs qui ,avec la hausse des prix, n'ont pas forcément les moyens d'acquérir un logement sur une plus courte durée. "En 2017, les banques voulaient arrêter les 25 ans. Aujourd'hui, le retour des prêts à 25 et 30 ans se fait ressentir", déclare Sandrine Allonier. Avec la hausse de la durée d'emprunt, ces particuliers peuvent ainsi emprunter une somme plus élevée. Car, grâce aux taux bas, emprunter plus longtemps ne revient pas forcément plus cher.

Les dernières actualités

  • Taxe d'habitation : Bercy vous fera savoir si votre maire l'a augmentée l'administration fiscale fera figurer sur les prochains avis d'imposition le montant que le contribuable doit payer après la réduction de 30% que prévoit la réforme de la taxe d'habitation. Le particulier pourra ainsi comparer ce montant avec celui affich
  • Réussir l'achat de sa résidence principale Les crédits sont encore attractifs et les acquéreurs sont bien décidés à en profiter. Voici quelques conseils pour payer le juste prix, se décider entre l'ancien et le neuf et déjouer les chausse-trappes de l'investissement le plus important d'une vie.
  • Crédit Immobilier: emprunter sur plus de 30 ans, c'est possible. LCL vient de fortement baisser ses taux d'emprunt pour des prêtes sur 30 ans. Une filiale du Crédit mutuel Akéa propose des prêts sur 35 ans. Objectif ? Reconquérir les primo-accédants, cible très convoité par les banques, dont la part a nettement reculé